Actualités sur la gastronomie en 2019

d3* la ville de Paris vient d’essuyer un revers dans son combat face à Airbnb. En effet, un jugement en référé du 5 mars devant le tribunal de grande instance la déboute de sa demande de faire condamner la plateforme. De son côté, Airbnb conteste devant la commission européenne la possibilité de la France de restreindre son activité - qui répond au droit irlandais. Si elle obtient gain de cause, et avec elle les autres plateformes de location, il sera dès lors difficile pour les municipalités de limiter leur activité. 05/0/2019

d4* AIRBNB attaqué en justice par la mairie de Paris qui a recensé 1 000 annonces illégales sur la plateforme, passibles chacune de 12 500 euros d'amende. Depuis le 1er décembre, un loueur de meublé touristique à Paris doit obligatoirement s’enregistrer auprès de la mairie et le numéro qu’il reçoit doit figurer sur l’annonce. Pour les résidences principales, la législation fixe également une limite de location à 120 jours. 18 villes sont actuellement concernées par cette mesure. En 2018, plus de 2,1 millions d’euros d’amendes ont été infligés aux propriétaires parisiens qui ne respectaient pas la procédure. 11/02/2019

d5* "Interbev", l’interprofession élevage et viande, rappelle que la démarche "Viandes de France" est la garantie pour le consommateur d’une viande issue d’un animal né, élevé, abattu en France et dont la viande est transformée sur le territoire national. Ce logo certifie une origine française à toutes les étapes de production et de transformation, des normes sanitaires très strictes et une traçabilité totale, une production respectant la réglementation environnementale et le bien-être des animaux, le respect du droit du travail français et d’un cahier des charges strict. 05/02/2019

d6* Les restaurateurs doivent porter à la connaissance de la clientèle de façon visible et lisible l’origine des morceaux de viandes bovines ou de la viande hachée qu’ils proposent par l’une des mentions suivantes: "Origine: (pays)", lorsque la naissance, l’élevage et l’abattage du bovin dont sont issues les viandes ont eu lieu dans le même pays - "Né et élevé: (pays de naissance et pays d’élevage) et abattu: (pays d’abattage)": lorsque la naissance, l’élevage et l’abattage ont eu lieu dans des pays différents. Le restaurateur qui ne respecte pas cet affichage est passible d’amendes prévues pour les contraventions de la 3e classe, soit 450 € pour une personne physique ou 2 250 € pour une personne morale. 05/02/2019

d7* Jérome Bocuse a déclaré lors du Bocuse d'Or dans le cadre du Sirah que "peut être que le guide michelin a fait son temps" et il revient sur l'édition du Michelin qui selon lui, "n'est peut-être plus adapté à son époque. je me pose la question et de nombreux chefs se posent la question, sur la crédibilité du guide. Marc Haeberlin, c'était cinquante ans de trois étoiles. Même si elles ne peuvent pas être acquises à titre permanent, il y avait une certaine légitimité. C’est comme pour Marc Veyrat. On lui accorde trois étoiles l'année dernière et on lui en retire une cette année. Il y des interrogations. Aujourd'hui, donner une note ou une étoile à un cuisinier est compliqué et très subjectif. Est-ce qu'on donne des notes à un chanteur de rock? A un sculpteur? N'y a-t-il pas autre chose à penser, à imaginer que des étoiles? En sport, il y a un chrono pour savoir qui est derrière et qui est devant. En cuisine, on n'en a pas besoin. Peut-être que le système Michelin a fait son temps et n'est plus adapté". 03/02/2019

d8* Coupe du monde de la pâtisserie 2019 à Lyon: victoire de la Malaisie pour la premiere fois. 21 nations se sont affronté les 27 et 28 janvier à Lyon pour ce concours qui célèbre ses 30 ans. Depuis 1989, le concours créé par Gabriel Paillasson s’est imposé comme l’événement de référence de la pâtisserie mondiale. Les 21 équipes composées d’un pâtissier, d’un chocolatier et d’un glacier disposaient de 10 heures pour réaliser 3 entremets au chocolat grands crus, 3 entremets glacés aux fruits, une pièce artistique en sucre, une pièce artistique en chocolat, une pièce artistique en glace hydrique sculptée et la grande nouveauté, 19 desserts vegan à l’assiette. Deux jours d’un véritable show, qui a vu la victoire de la Malaisie avec Wei Loon Tan, Otto Tay et Ming Ai Loi, devant le Japon et l’Italie. La France, vainqueur de la dernière édition en 2017, ne pouvait se représenter en 2019. 03/02/2019

d9* Bocuse d'or 2019. A Lyon les pays nordiques réalisent un triplé pour le premier Bocuse d'or depuis la disparition de Paul Bocuse. Une édition disputée comme jamais au Sirha à Lyon par les 24 équipes sélectionnées. "Le podium: Danemark, Suède et Norvège". Cette édition est le plus bel hommage qu'on pouvait rendre à mon père, le plus beau cadeau. Du plus profond de mon coeur merci, a déclaré Jérôme Bocuse, fils de Paul et président du Bocuse d'or, lors de la cérémonie de remise des prix. Une minute d'applaudissements à tout rompre en hommage à Paul Bocuse s'en est suivie. 03/02/2019

2018* Guy Savoy sur les quais de la Seine à Paris et Eric Ripert Le Bernardin à New York, ex aequo en tête de "La Liste" des meilleurs restaurants du monde, avec une note de 99,75 points sur 100. Alain Ducasse au Plaza Athénée est trosième avec 99,50 points. La Liste des restaurants est consultable sur le site La Liste. Les 1000 restaurants sont mis en valeur par un point "or", sur les 16000 restaurants qui sont répertoriés, partout dans le monde. Pour ce classement, ce sont plus de 600 sources (guides, critiques gastronomiques, publications sur le net, avis sur des sites) qui sont compilées. Elles sont ensuite pondérées grâce aux professionnels qui ont répondu à une enquête par mail leur demandant de noter les sources fiables et importantes. Un algorithme prend en compte ces deux paramètres et rend son verdict sous la forme d'une note sur 100. Les critères: 80% la cuisine, 10% le service et 10% l’ambiance et la carte des vins. 11/12/2018

2018* M O F Cuisine 2018 - Renaud Augier, Stéphane Collet, Arnaud Faye, Fabrice Gendrier, Franck Putelat, Julien Roucheteau et Frédéric Simonin ont réalisé leur rêve: devenir meilleur ouvrier de France cuisine-gastronomie. Vingt-huit finalistes étaient en lice, mais seuls ces 7 chefs ont entendu Alain Ducasse, prononcer leur nom. Deux sont patrons, cinq salariés, dont un professeur. Leur principal point commun: la ténacité, chacun a tenté plusieurs fois sa chance avant de vivre ce grand jour. Les cinq heures qu’ils ont passées dans les cuisines du lycée hôtelier du Touquet resteront à jamais gravées dans leur mémoire. 29/11/2018